Accès aux Archives Akashiques avec l'Hypnose Spirituelle


Qu'est ce que les ARCHIVES AKASHIQUES ?

Depuis la nuit des temps, chaque action, chaque mot et chaque pensée sont enregistrés dans des archives ou mémoires que l'on appelle "Akashiques". Akasha qui signifie en sanskrit substance primordiale (parfois appelé éther, ciel, cosmos).

Ces archives sont en quelque sorte l'ADN DE L'UNIVERS.

Elles renferment toute la sagesse du monde, le passé, le présent et les potentiels futurs.

L'accès à ces archives est un PUISSANT OUTIL DE TRANSFORMATION ET DE LIBÉRATION.

Comment se passe une séance d'Hypnose Spirituelle ?

Au cours de mes séances d'hypnose spirituelle, nous nous connectons à cette sagesse infinie pour explorer votre âme, partir à la découverte de vous-même, guérir et répondre à vos questions.

Grâce à une CONNEXION DE COEUR À COEUR, je vous amène dans un espace hors du temps dans lequel vous accédez à certaines vies antérieures (parallèles, futures ou symboliques) dans lesquelles vous pouvez prendre toutes formes de vie (minéral, végétal, animal, extraterrestre...) Ces explorations ne sont pas toujours agréables à revivre, les ressentis sont en général très forts. Ce passage par ces différentes expériences est essentiel. C'est grâce à lui que nous pouvons accéder au champ akashique que nous appellerons ici la Conscience Éternelle et Infinie.

Dès lors que nous sommes dans cet espace, je m'adresse aux maîtres et enseignants pour qu'ils nous délivrent les réponses aux questions que vous aurez préalablement rédigées. Parfois des guérisons peuvent être effectuées pendant la séance et la technique utilisée vous sera clairement expliquée (souffle de guérison, symbole émettant des vibrations...). Cependant ce n'est pas toujours le moment s'ils jugent que certains points restent encore à travailler. Ils vous transmettront des exercices clés de manière à vous délivrer de ces problèmes plus rapidement.

Les séances sont enregistrées afin que vous puissiez réécouter tous les enseignements reçus autant de fois que nécessaire. Celles-ci son